Les 3 années les plus intenses de ma vie

Un témoignage de Jean-Marc Pittet, PDG d’Elmec Inc.

Le 20 novembre dernier, je me suis levé relativement nostalgique et émotif. Cela faisait 3 ans que j’avais une Tesla 90 D. Sa particularité? Cette voiture électrique avait l’option Autopilot.

Tesla 90 D ElmecC’était un jour gris de novembre 2015 où il pleuvait sans arrêt. Parti pour Sherbrooke pour du service après-vente pour une borne de recharge, je me suis ensuite dirigé vers le Centre de service de Tesla de Montréal. Bien installé dans ma nouvelle Tesla 90 D, j’ai traversé la ville de Montréal avec une fébrilité, presque de l’impatience, pour atteindre l’autoroute et essayer l’Autopilot. Dès que j’ai pris l’autoroute, je me suis mis à rouler sur la voie de droite et, en deux petits coups sur le levier, l’Autopilot s’est enclenché. Je ne vous décrirais pas la joie et la satisfaction de ce moment. J’ai répété l’exercice plusieurs fois pour tester et, ce que je ne savais pas à ce moment-là, c’est que j’allais vivre les 3 ans les plus intenses de ma vie.

Ce n’était pas ma première voiture électrique, j’avais eu une Tesla 85 S, qui avait pourtant un certain attrait, tandis que la Tesla 90 D créait le buzz, l’Autopilot me fascinait surtout lorsque le passager ou la passagère, changeait de siège mais pas de rôle. Assis sur le siège de gauche, ou siège du chauffeur, on devenait alors passager ou passagère avec un volant qui ne servait plus à rien ou presque. Le charme s’opérait et les sensations de peur, de joie et ensuite s’installait le sentiment de confiance et régnait un véritable bien-être.

La Tesla 90 D dont je vous parle est la plus connue au Québec suite à sa présence dans 4 émissions de télévision dont deux à venir. Des artistes québécois très connus y ont pris place, comme passagers ou conducteurs, sur le circuit ICAR pour l’émission Pilote Académie. Ma Tesla 90 D a eu à son bord, lors de ces tournages, des célébrités dont l’homme le plus fort au Québec, un hockeyeur bagarreur, des actrices plus belles les unes que les autres, une princesse africaine, des humoristes, des hommes d’affaires célèbres et même une vedette de télévision qui ne savait pas conduire et qui l’a esquintée.

Toutefois, cette merveilleuse compagne sur 4 roues avait plus qu’un rôle de figuration, elle a été ma collaboratrice et a parcouru les 4 coins du Québec. Le succès et la constance dans le service après-vente, qu’on assure pour les bornes de recharge EVduty, lui en doivent beaucoup. Combien de régions avons-nous visité tous les deux; depuis la frontière américaine ou ontarienne, jusqu’au nord du 50e parallèles; que ce soit Sept-Îles un 15 janvier par un froid polaire ou le centre-ville de Montréal sous un smog étouffant, en passant par Baie-Comeau, Rivières-du-Loup, Sherbrooke et j’en passe. Cette compagne a été d’une fidélité et d’un engagement plus que toute attente. La composante Autopilot a facilité les déplacements et réduit la fatigue. C’était essentiel, sécuritaire, fiable et surtout reposant.

Ces trois années inoubliables m’ont été possible grâce à Elon Musk, PDG de Tesla Motors qui m’a fait vivre cette expérience unique et qui a changé le cours de ma vie. Ce visionnaire est un génie de l’automation et l’autonomie, il est en train d’influencer notre quotidien comme Steve Jobs l’a fait avec la révolution webinaire.

Ma nouvelle amie est une Tesla Model 3 car j’ai consenti une préretraite à la Tesla 90 D. Je suis enthousiaste et je me souhaite des sensations, une complicité et des moments aussi merveilleux que ces 3 dernières années. 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés